• Patrice

Libertés Futures : Marianne Profeta, ma sœur d'anticipation

Dernière mise à jour : 12 déc. 2021

Un très bon recueil de nouvelles d'anticipation légèrement dystopiques et aiPunk, démontrant la créativité et la capacité de l'auteure. Elle nous place dans un univers cohérent et nous offre dix belles nouvelles, positionnées dans un futur plus ou moins proche.

Marianne Profeta - Libertés Futures

Couverture du livre de Marianne Profeta
Superbe couverture décortiquant un S.AI.R.V0

Tous les thèmes les plus importants sont évoqués : l'optimisation de la vie des humains par des algorithmes ou des AI, des exo-cerveaux, la robotisation à outrance contre l'humanisme, la démocratie.

On y observe un glissement vers l'intelligence artificielle, les processus de décision humains étant amenuisés car nos choix ne sont pas forcément les meilleurs.

Une plume un brin désabusée mais très claire dans ses propos, précise au sujet des technologies, c’est-à-dire avec une vision des choses : quand elle entrevoit un avenir, elle creuse et il nous est parfaitement exposé. C'est un très grand plaisir de lecture, car il y a à chaque fois une histoire et l'on ne s'ennuie pas un instant.

Les personnages introduits à la première nouvelle sont parfois repris, et certaines nouvelles reprennent des éléments issus d'autres. On entrevoit un lien mais il n'est pas systématique. Chaque nouvelle peut donc être lue séparément, le lien étant à mon sens trop ténu pour prendre le recueil comme un tout. Cela ne pose aucun problème, bien au contraire, notre curiosité est attisée.

Ce monde qui nous est présenté mériterait un ou plusieurs romans, soit sur une période de temps plus ramassée, soit pour développer une première partie dans un tome, etc.

Les nouvelles sont aussi réparties selon un classement : pile, équilibre, face. Je n'ai pas forcément bien capté et l'idée est très sympa (avec un schéma au début), mais ça n'a pas joué sur ma lecture. Je n'ai peut-être pas tout compris des subtilités !

Un point appréciable à noter : le livre est disponible sous licence Creative Commons, gratuitement sur le site de l'auteure (lien direct vers sa présentation qui me parle beaucoup, ingénieur aussi et ayant eu les mêmes choix qu'elle à réaliser) ou moyennant une modique somme d'encouragement sur Bookelis, où on le trouve en ePub pas cher et en version brochée.

Vous pouvez donc partager son texte, le modifier, diffuser les adaptations. Donc pourquoi ne pas entrer dans son univers et écrire ou développer certains thèmes ?

------ voici un bref aperçu des nouvelles : ------

Sairv0 : un monde apparemment bien réglé où les humains sont orientés de manière optimale selon leurs souhaits. Une prise de contrôle va tout déstabiliser. Belle entrée en matière

Choisir : passionnante réflexion sur l'renseignement : dernière frontière de la robotisation ?

Marché noir : le livre, seul objet échappant à tout contrôle. Écrire est le seul acte de mémoire.

Faim : encore une passionnante étude de cas sur les corrélations entre un cerveau et un exo-cerveau.

Machine à laver : rafraichissant et décalé, au pays des probabilités, de l'absurde et chez Murphy.

Propagande est extrêmement forte et fait écho à notre monde actuel : doit-on laisser les humains voter sachant qu'il ne sortira pas forcément la bonne décision des urnes ? Que faire, alors ?

Une sorte de suite à propagande, Dernier vote nous déplace avec plaisir dans l'espace aiPunk. Passionnante incursion dans l'espace et question de l'intelligence supérieure opposée au vote citoyen.

Inutile revient à l'exo-cerveau qui nous dicte notre conduite. Le débrancher ou non ?

Ressources humaines est jubilatoire, même si l'on devine la chute. Qui des humains ou des robots est le plus dangereux pour l'autre ?

Travail bascule dans l'horreur dystopique. Nous revenons à une situation digne des misérables, lorsque Fantine se débat pour nourrir sa Cosette.

Posts récents

Voir tout